mardi 18 avril 2017

Le dernier repos de Sarah, Robert Dugoni

Le dernier repos de Sarah,
Robert Dugoni
Michel Lafon, Avril 2017

 BONJOUR, BONJOUR ! 




Une nuit, la jeune Sarah Crosswhite disparaît, seule sa voiture est retrouvée au bord de la route. Rapidement, la police suspecte un homme déjà condamné pour viol. Après un procès, cet homme, reconnu coupable du meurtre de la jeune fille est envoyé en prison. Tracy Crosswhite est persuadée que l’homme emprisonné n’est pas le véritable assassin de sa jeune sœur. Pendant vingt longues années, Tracy enquête sans relâche jusqu’au jour ou le corps de Sarah est retrouvé dans la ville de leur enfance. C’est l’occasion pour Tracy d’essayer de lever le voile sur la disparition et l’assassinat de sa sœur. Dans sa poursuite de la vérité, Tracy devra déterrer des secrets douloureux enfouis depuis tant d’années.

Depuis vingt ans, Tracy vit avec le souvenir de sa sœur disparue. Désormais enquêtrice dans la police de Seattle, elle est convaincue que le procès qui a reconnu coupable un homme du meurtre de sa sœur a été trafiqué : interrogatoires peu approfondis, témoin obscure, indices trop facilement retrouvés, suspect tout trouvé… La vie de Tracy est dirigée par cette envie de découvrir le véritable coupable de la mort de sœur afin de pouvoir lui dire Adieu.

Tracy et Sarah étaient deux sœurs terriblement proches. La disparition de Sarah a détruit leur famille et c’est avec douleur que nous lecteurs, nous nous plongeons dans ce thriller épatant. Au regard des preuves de Tracy, nous sommes nous aussi convaincus que le véritable coupable n’est pas celui qui croupit en prison. Tracy nous transmet sa rage de connaître la vérité parce que nous devons cela à Sarah. C’est avec effroi que nous la découvrons. Après des pages, des pages, de suspense et d’interrogations, d’intimidation, le véritable coupable se dessine. C’est si inattendu, que nous pensons d’abord ne pas avoir bien compris. Ou alors, le traducteur a échangé les prénoms, ou bien c’est un poisson d’avril…Monsieur Robert Dugoni brouille les pistes d’une main d’exception. Cela rend le final explosif. D’autant plus que, sans s’en rendre compte, nous sommes dans un climat de tension extrême tout le long du roman. Nous cherchons, aussi à chausser notre chapeau de Shérif et essayons de découvrir la vérité sur la mort de cette jeune fille qu’on apprend à connaître grâce aux souvenirs de Tracy.


Un thriller surprenant qui triture nos neurones pendant tout le roman et qui nous amène sur une fin inattendue ! Une héroïne déterminée et attachante : une très bonne lecture !

Merci aux éditions Michel Lafon pour cette belle lecture qui m'a tenue en haleine jusqu'au bout ! 

J'espère que vous n'êtes pas entrain d'abuser de chocolat. J'espère que vous êtes plus fort que moi qui ne parviens pas à résister à un pauvre chocolat Milka... J'espère que vous avez passé un chouette week-end prolongé ! 
Que lisez-vous ?