Articles

Inséparables de Sarah Crossan

Image
Vous devez lire cette histoire parce que… Telle de la poussière de fée, elle nous permet de nous envoler vers un horizon inconnu. Ce n’est point un livre sur la maladie. Ce n’est point un livre larmoyant. C’est au-delà de tout cela. C’est l’histoire de deux sœurs inséparables.



Inséparables



Sentimentalement

Et


Physiquement


Grace et Tippi sont deux sœurs siamoises. Leur histoire, enfin, celle que nous connaissons, commence à l’aube de leur première rentrée au lycée. Jusqu’alors les deux adolescentes étaient scolarisées à domicile. Alors que le monde entier pense que naître siamois ou siamoise et synonyme de malheurs, Tippi et Grâce nous font réfléchir et nuancent nos propos déterminés. Les deux jeunes filles ne vivent pas comme un fardeau leur différence. Sarah Crossan nous peint cette ambiguïté avec justesse.  

Vous devez lire cette histoire parce que… Vous serez témoin de l’incroyable courage d’une famille et de ces deux adolescentes ; Etre témoin d’un tel courage, d’une telle force de car…

Chroniques express #GallimardJeunesse

Image
En ce moment, mes lectures sont placées sous le signe de Gallimard Jeunesse ! 
Nous autres simples mortels de Patrick Ness, 

Une lecture renversante et totalement inédite. Je ressors de cette lecture enveloppée par une fumée de tendresse et d'amour. Si je devais décrire cette histoire en un seul mot, je choisirai Amour. Je ne choisis pas ce terme avec légèreté. Je suis tombée amoureuse de ce récit, dans lequel le personnage principal aime ses proches d'un amour incommensurable. C'est une lecture qui donne de la joie dans nos coeurs. C'est une lecture profonde et qui contourne les chemins pré-destinés de la littérature. Aux côtés des personnages, nous sommes pour une fois de l'autre côté des héros. Nous ne sommes pas les héros aux super-pouvoirs qui devons nous battre contre les méchants. Nous sommes les humains qui servent traditionnellement de décor. Nous sommes ces humains qui vivent normalement leur vie (normal dans le sens de la vie d'un adolescent) en regard…

Ces personnages qui dérangent...

Image
Que se passe-t-il quand la littérature de jeunesse donne la parole à des bourreaux ?  
Des cris et des critiques fussent !
« Mon vœu, le premier de ma vie à venir, est de voir le jour le 20 avril. Parce que c’est la date anniversaire de notre Führer. Si je nais le 20 avril, je serai béni des dieux germaniques et l’on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. » Max, Sarah Cohen Scali, Chapitre 1. 
Lorsque le roman Max de Sarah Cohen Scali publié aux Editions Gallimard Jeunesse, commence ainsi, nous avons envie de prendre la poudre d’escampette pour ne pas se mêler des histoires de cet enfant nazi ! Nous avons peur de ce que nous pourrions ressentir face à un personnage aussi détestable. Nous sommes effrayés de laisser un tel livre entre les mains des plus jeunes. Donner la parole à des bourreaux, c’est banaliser la violence et légitimer les crimes !  Que nenni. De telles histoires sont plus riches que nous le pensons…

Le dernier repos de Sarah, Robert Dugoni

Image
Le dernier repos de Sarah, Robert Dugoni Michel Lafon, Avril 2017
 BONJOUR, BONJOUR !



Une nuit, la jeune Sarah Crosswhite disparaît, seule sa voiture est retrouvée au bord de la route. Rapidement, la police suspecte un homme déjà condamné pour viol. Après un procès, cet homme, reconnu coupable du meurtre de la jeune fille est envoyé en prison. Tracy Crosswhite est persuadée que l’homme emprisonné n’est pas le véritable assassin de sa jeune sœur. Pendant vingt longues années, Tracy enquête sans relâche jusqu’au jour ou le corps de Sarah est retrouvé dans la ville de leur enfance. C’est l’occasion pour Tracy d’essayer de lever le voile sur la disparition et l’assassinat de sa sœur. Dans sa poursuite de la vérité, Tracy devra déterrer des secrets douloureux enfouis depuis tant d’années.
Depuis vingt ans, Tracy vit avec le souvenir de sa sœur disparue. Désormais enquêtrice dans la police de Seattle, elle est convaincue que le procès qui a reconnu coupable un homme du meurtre de sa sœur a été …