Articles

Et si on faisait voyager nos livres ? Songe à la douceur, Clémentine Beauvais

Image
Nos tendres amis les livres nous font toujours voyager d'une quelconque manière que ce soit. Et si nous, à notre tour nous les faisions voyager ? 
Il y a désormais quelques années, j'avais participé à Un Livre Voyageur avec mes copines Twilight ( c'était il y a longtemps, mais aujourd'hui ce sont toujours mes amies). Chacune à notre nous lisions le livre, inscrivions un petit mot à l'intérieur pour donner notre avis puis l'envoyer bien empaqueté à la prochaine lectrice. Au final, une belle aventure où nous avions pu échanger et un beau livre souvenir taguée par tous nos petits mots.
Cet été, l'envie de retenter l'expérience a jailli doucement dans mon esprit et cette envie coïncidé avec une de mes dernières lectures coup de coeur.  Il y a quelques semaines, je suis tombée amoureuse d'une histoire et d'une plume, c'était l'histoire d'Eugène et Tatiana et la plume de Clémentine de Beauvais dans Songe à la Douceur
Alors, ça vous dit de f…

Tu as promis que tu vivrais pour moi, Carène Ponte.

Image
Cher toi qui lit ces quelques mots,

Si tu regardes ton calendrier, Si tu ressens les délicieux rayons de soleil sur ta peau, Tu sais que Monsieur Eté arrive à pas de géants. Monsieur Eté aime se prélasser avec un livre entre les mains. Mais Monsieur Eté ne choisit pas n’importe quel roman. L’été a une petite préférence pour les romans frais, sympathiques et avec quelques touches d’émotions : le tout accompagné de personnages attachants partenaires idéaux pour de longues journées estivales.
Le roman Tu as promis que tu vivrais pour moi est le roman parfait. C’est LE roman pour t’accompagner pendant tes journées de vacances ou pour te réconforter le soir en rentrant du boulot avec une exquise boisson fraiche ou une glace c’est à toi de choisir.

George, Alex Gino

Image
Georgeouleroman quienquelquespagesdonne unvéritablecoup depoingàtouslespréjugésridicules.


George c’est un garçon à l’extérieur mais une fille à l’intérieur. C’est un enfant qui n’est pas né dans le bon corps. Agé d’une dizaine d’années, il le sait avec certitude malgré son sexe, il est une fille. Imaginez-vous le courage qu’il faut avoir pour accepter une telle conscience de soi ? Georges est tout simplement une super héroïne, capable d’affronter le monde. En dépit des critiques, malgré le regard moqueur des autres, Georges veut incarner l’araignée Charlotte dans la pièce de théâtre de l’école, le rôle féminin principal. George, désigné tout au long du roman par le pronom personne, Elle, ne désire qu’une seule chose : être reconnue comme une véritable fille. Le narrateur nous offre en quelques pages la chance de rencontrer une jeune fille courageuse et très attachante. Nous devrions tous connaître George. Vous savez pourquoi ? Parce que dans nos sociétés actuelles, les apparences, les …