dimanche 28 août 2016

LE FARAMIDABLE ANNIVERSAIRE !



BONJOUR !

Après un mois et demi, je me décide enfin à écrire mon article sur ce challenge que je trouve tout simplement génial. 

De ce grand auteur, dont nous fêtons le 100ième anniversaire, je n'ai lu qu'un seul livre : Charlie et la Chocolaterie lorsque j'étais en CM2 (Je me souviens encore de mon copain Yohann, qui adorait chanter les chansons des Oompas Loompas, bref, bref tout cela est loiiiin maintenant). 

Ce challenge qui dure sur une année est l'occasion PARFAITE de découvrir les œuvres de ce cher Monsieur ! 
J'ai hâte de lire Mathilda, j'avais adoré le film. 
Je pense même en lire certains en anglais, cela ne me fera pas de mal, je pense ! 

Et puis j'ai aussi décidé de faire la folle et de participer à toutes les étapes ! Oui parce que la Planque à Libellules a fait les choses bien, vous avez plusieurs catégories et vous choisissez laquelle vous convient le mieux. (En plus, elle a créé de supers logos ! Enfaite, je crois que c'est à cause de ces logos que j'ai voulu participer :p ) Je fais partie de la catégorie Mathilda. 

J'ai déjà hâte de participer au challenge du bocal à rêves! 


Voici une partie du programme des festivités (Je vous laisse découvrir le reste sur La planque à libellule) ! 
  • Septembre 2016 : en (re)découvrir plus sur Roald Dahl en (re)lisant son autobiographie « Moi, boy » et le magazine Lire hors-série spécial Roald Dahl, paru en juillet 2016. 
  • Octobre 2016 : pour le mois d'Halloween (et en plus, on est raccord avec le challenge de Lou&Hilde), on (re)plonge dans « Sacrées sorcières ». On peut aussi (re)découvrir son adaptation « The Witches », de Nicolas Roeg, sorti en 1990.
  • Novembre 2016 : cette fois-ci c'est « Matilda » qui sera à l'honneur. Et n'hésitez pas à (re)visionner l'adaptation par Danny DeVito en 1996 ou encore la version musicale si vous avez le cœur chantant. 
  • Décembre 2016 : on teste « Les irrésistibles recettes »… des fois que l’une d’entre elles nous donne de l’inspiration pour Noël. (Je sens que je vais préparer la cuisine avant, et prévoir le grand tabliiierrrr :p )
  • Janvier 2017 : Pour se remettre des fêtes de fin d'année, on fait confiance à « La potion magique de Georges Bouillon ». + Bocal à rêves !

Vous pouvez retrouver le challenge sur Livraddict et aussi sur Facebook
N'hésitez pas à le rejoindre, plus nous sommes de fous, plus nous rions ! 

lundi 15 août 2016

Les derniers jours de nos pères, Joël Dicker

Bonjour,

Les derniers jours de nos pères, concrétise mon amour pour cet auteur suisse. Les mots de Joël Dicker sont hypnotiques. Ils sont choisis à la perfection. Grâce à eux, l’histoire ne se lit pas, elle se vit. Certaines phrases résonnent en moi encore lourdes de sens. Pour son premier roman, l’auteur entraîne avec talent son lecteur dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le premier personnage que vous découvrirez c’est Pal. Ce jeune parisien doit adresser un au revoir déchirant à son père, puisqu’il s’est engagé pour combattre les Allemands. Pal, ne part pas se battre sur le front, il va rejoindre une branche noire des services secrets britanniques créée par Churchill. Cette branche des services secrets est chargée de recruter et de former des hommes et des femmes pour aider la France à résister à l’ennemi. Ces nouveaux résistants seront, envoyés en France, après avoir reçu une longue et éprouvante formation militaire.
Comme Pal, toutes les jeunes doivent tenir secrètes leurs actions et leur formation à leurs proches. Pour tous, cette longue séparative est brutale et douloureuse. On ressent la douleur de Pal et de ses compagnons de routes, Laura, Gros… A travers, les pages, vous suivrez avec tendresse et anxiété ces personnages. Pourquoi de l’anxiété ? Parce qu’un jour, ces personnages auxquels vous vous attachez progressivement, vont devoir risquer leur vie pour en sauver des millions d’autres.  Les épreuves de la formation, la peur et la tristesse, rapprochent les soldats. Peu à peu, une solide amitié se noue entre eux. Cette amitié deviendra forte, belle et bouleversante. Ils deviennent inséparables et cette amitié réchauffe le cœur. Hélas, la guerre, à cause de ce qu’elle implique, change les personnes à jamais. Certains deviennent des tueurs, d’autres des traîtres, d’autres tombent amoureux, d’autres apprennent à s’aimer tels qu’ils sont. Beaucoup de nos amis, craignent de perdre leur humanité. Mais est-il possible de perdre son humanité, alors qu’on est encore capable d’aimer ?

Joël Dicker offre ainsi un roman poignant, troublant de vérité. C’est un roman sur l’Histoire, avec un grand H mais aussi sur l’histoire, avec un petit h. L’histoire des hommes. L’histoire de ceux qui sont prêts à renoncer à tout, pour sauver ceux qu’ils aiment, au péril de tout, même de leur propre vie.
C’est l’Histoire, des Résistants qui se sont battus pour sauver les fondements de la liberté. C’est l’histoire des hommes qui aiment leur père plus que tout au monde.

Une très belle histoire, qui redonne de l’espoir et du baume au cœur, surtout dans notre contexte actuel. C’est une histoire sur les Hommes écrite d’une main talentueuse.

C’est un grand coup de cœur pour Les derniers jours de nos pères. Le talent de Joël Dicker n’est plus à confirmer pour moi. J’attends avec impatience la sortie d’un nouveau roman, tellement j'ai adoré ces trois romans, La vérité sur l'affaire Harry Quebert, Le livre des Baltimore et Les derniers jours de nos pères. 


Et vous ? 

Connaissez-vous cet auteur ? 




samedi 13 août 2016

Ma petite brocante #1



Bonjour, bonjour !


Aujourd'hui, je reviens avec un nouveau rendez-vous crée par ma copine Echos de mots ! Ici, il s'agit de montrer/présenter les livres que l'on dégote dans les vides greniers ou les bouquineries ! Comme Echos de mots, ce rendez-vous est parfait pour moi, puisque j'achète souvent des livres en occasion !

Au cours d'une promenade à Bordeaux, je suis passée à la bouquinerie située à la place Gambetta et j'ai déniché les deux petits Roal Dahl. (Je prépare doucement le challenge crée par La planque à Libellule, en hommage à cet auteur ! ). J'ai payé 6 euros pour les deux, si mes souvenirs sont bons. 



J'ai passé une semaine à côté de la Dune du Pyla et en se promenant pour aller chercher des Niniches (ce sont des sucettes, la gourmandise me perdra...  la boutique était fermée en plus... ) je suis tombée sur des vendeurs de livres d'occasion ! J'ai alors craqué pour un nouveau Yasmina Khadra ainsi que pour ce classique de Jane Austen. Le tout pour 6 euros ! 



Et vous ? Vous craquez souvent pour des livres d'occasion ? 

Bisou. 




  

mardi 2 août 2016

Une semaine, 7 lundis de Jessica Brody


Bonjour, bonjour ! 
J'avais écris une chronique, dont pour une fois, j'étais plutôt contente ! Sauf que, mon chéri l'a supprimé... La corbeille aussi, bien évidement. De fait, je ne sais pas trop à quoi va ressembler cette chronique.

En réalité, si tu étais à côté de moi, j'aurai juste envie de te dire : 


"LIS CE LIVRE. POINT. "

Peut-être qu'après avoir reçu un tel ordre, tu irais chercher sur google, le résumé du ledit livre. Pour t'éviter cela, je te le copie/colle juste ici. (Je sais, ma bonté me perdra).

Moi, Ellie Spark, j’ai survécu au pire lundi de tous les temps.
Une journée HO-RRI-BLE, qui n’a été qu’une succession d’événements catastrophiques, du type : 1. recevoir au réveil un texto de son petit copain qui dit : « Il faut qu’on parle » (formule qui est, soyons honnête, le signal universel d’un désastre imminent) 2. oublier son parapluie et se retrouver avec une tête de rat mouillé sur la photo de classe 3 avoir les lèvres qui gonflent en plein discours à cause d’une stupide allergie aux amandes. Alors, quand j’ai découvert, le lendemain que j’avais une chance de tout recommencer, j’ai béni les dieux, sauté dans mes vêtements et je me suis précipitée au lycée, avec un seul but en tête : rattraper mes erreurs et reconquérir le coeur du garçon de mes rêves.
Parce qu’on a parfois besoin d’une semaine entière de lundis pour comprendre ce que l’on veut vraiment.

Ensuite, je suis presque certaine qu'une fois, ta lecture de ce résumé terminée, tu penseras "Ouais, cette histoire à la Un jour sans fin, sent le déjà-vu et le roman adolescent à plein nez". Devant, ta mine déconfite et non intéressée, je te dirai que tu as raison. Effectivement, la trame principale de l'histoire n'est pas originale : Une personne qui revit indéfiniment la même journée. Mais le personnage principal, nommée Ellie, va te faire sourire et te donner du baume au cœur. Une semaine 7 lundis, est une histoire drôle et pleine de vie. En plus, la belle Ellie, n'est pas longue à la détente. Elle comprend très rapidement ce qu'elle est entrain de vivre et met ainsi tout en oeuvre pour que son lundi devienne meilleur. Son premier objectif ? Récupérer son petit copain, Tristan qui l'a largué du jour au lendemain. Cependant, peu à peu, les objectifs de la reine des Lundis vont changer et ne plus se consacrer sur une seule et même personne. Toutes les actions d'Ellie, même les plus minuscules influent sur sa vie mais aussi sur celles des autres. 

Si tu n'es toujours pas convaincu, tu me répondras peut-être : "Oui certes, mais en quoi ce livre est-il exceptionnel ? Je te dirai alors, que ce roman n'est pas exceptionnel. Il ne révolutionne aucun genre, il ne livre pas des grandes leçons philosophiques, l'histoire d'amour n'est pas celle de Jack et Rose dans Titanic. Mais ! Il est génial. C'est un livre qui se déguste, comme si tu buvais une limonade gelée dans le désert du Sahara. Tu le liras très vite, parce que les aventures d'Ellie sont palpitantes et les personnages (Owen <3 ) sont si attachants que tu voudras savoir ce que le destin farceur leur réserve. La fin est prévisible cela est vrai, mais le chemin pour y arriver est imprévisible et vaut la peine d'être découvert.

Cette histoire te réchauffera le cœur en hiver et dans tous tes moments de blues. Et sinon, elle te permettra de continuer à sourire et à voir la vie en rose. J'espère que je suis parvenue à te convaincre, sinon tes questions sont les bienvenues :) Surtout, surtout ! Viens me dire si tu as aimé partager 7 lundi avec Ellie et Owen. 


(Je viens de regarder la couverture VO... Comment vous dire que j'ai envie de l'acheter maintenant TOUT DE SUITE ! Du coup, c'est celle que je vous présente puisque la couverture VF n'est pas encore disponible) Puis j'ai même envie de lire un autre livre de l'auteure ! 

Un grand, grand merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour cette lecture ! 

CE RAYON DE SOLEIL SORT LE 15 SEPTEMBRE 2016 ! 





jeudi 28 juillet 2016

La racine carrée de l'été de Harriet Reuter Hapgood


Bonjour, aujourd'hui je vous parle d'un doux petit coup de coeur...


Un roman au premier abord déroutant. Un roman étonnement, sincère et profond. Ce n’était pas du tout l’histoire à laquelle je m’attendais puisque je pensais lire un roman léger. 
L’histoire de Gottie, va vous émouvoir, j’en suis certaine. Cette jeune fille qui a perdu son grand-père il y a presque une année, n’a pas encore terminé son deuil. En seulement un été, la jeune fille a perdu son grand-père bien-aimé ainsi que son premier amour, Jason. 

Le roman commence à l’aube du nouvel été. Les vacances approchent et Gottie, passionnée de mathématiques et de phénomènes inexplicables semble être victimes d’absences durant lesquelles elle revit d’anciens souvenirs. Ces souvenirs proviennent presque tous de l’été dernier. Durant ses absences Gottie est comme projetée dans un trou noir. Elle ne comprend pas. Elle est perdue et cherche des réponses pour expliquer ce qui lui arrive. A travers, ces souvenirs, on découvre son histoire avec Jason ainsi que sa tendre relation avec son grand-père. Revivre ses souvenirs est une épreuve difficile pour la jeune Gottie, d’autant plus qu’elle doit aussi vivre son présent. Présent assez compliqué puisque son meilleur ami, Thomas, qu’elle n’a pas vu depuis 5 ans revient en ville et loge dans sa maison.

A l’image de Gottie, j’étais souvent dans l’incompréhension la plus totale concernant ces trous de verre. Mais j’ai aimé ce sentiment parce que j’étais sur le même pied d’égalité que notre héroïne. Ainsi, je me suis sentie plus proche de la jeune fille. Gottie est triste, tous les jours depuis la mort de son grand-père, mais je m’en suis aperçue assez tardivement, tout comme elle.  Elle tente de cacher ses sentiments à son entourage mais aussi à elle-même. Son histoire avec Jason la tourmente encore et des sentiments nouveaux commencent à naître pour Thomas. Gottie est dans une période difficile de l’adolescence. Elle est au stade de la vie, où on nous demande : « Tu veux faire quoi plus tard ? ». Et Gottie n’a pas encore les réponses.

Gottie est un personnage mystérieux. C’est une jeune fille secrète que j’ai pris plaisir à rencontrer. C’est surtout un personnage qui m’a beaucoup ému.


Ce roman est une très belle découverte. A travers des phénomènes étranges, il évoque des sujets difficiles et bouleversants. La manière dont l’auteure raconte son histoire est originale et sort des sentiers battus. La Racine carrée de l’été à un petit quelque chose de très particulier qui fait que vous ne devez pas passer à côté. C’est un roman plein d’émotions qui ne pourra pas laisser votre petit cœur indemne. Ce roman nous parle de choses réelles, d'émotions réelles avec sincérité. Aucune fioritures. Pas de supercherie. 
La vie. 

Ne vous laissez pas décourager par l’incompréhensibilité des trous de verres, faîtes comme Gottie continuez malgré tout. 

La racine carrée de l’été est un de ces romans que l’on regarde dans sa bibliothèque, le sourire aux lèvres en pensant à toutes les émotions que l’on a ressenties en découvrant l’histoire des personnages.

La couverture est tout simplement magnifique, tout comme l’intérieur du livre. C’est un très bel livre objet.


Merci à lecteurs.com pour cette très belle lecture ainsi qu'à Liredelivre ;)