La racine carrée de l'été de Harriet Reuter Hapgood


Bonjour, aujourd'hui je vous parle d'un doux petit coup de coeur...


Un roman au premier abord déroutant. Un roman étonnement, sincère et profond. Ce n’était pas du tout l’histoire à laquelle je m’attendais puisque je pensais lire un roman léger. 
L’histoire de Gottie, va vous émouvoir, j’en suis certaine. Cette jeune fille qui a perdu son grand-père il y a presque une année, n’a pas encore terminé son deuil. En seulement un été, la jeune fille a perdu son grand-père bien-aimé ainsi que son premier amour, Jason. 

Le roman commence à l’aube du nouvel été. Les vacances approchent et Gottie, passionnée de mathématiques et de phénomènes inexplicables semble être victimes d’absences durant lesquelles elle revit d’anciens souvenirs. Ces souvenirs proviennent presque tous de l’été dernier. Durant ses absences Gottie est comme projetée dans un trou noir. Elle ne comprend pas. Elle est perdue et cherche des réponses pour expliquer ce qui lui arrive. A travers, ces souvenirs, on découvre son histoire avec Jason ainsi que sa tendre relation avec son grand-père. Revivre ses souvenirs est une épreuve difficile pour la jeune Gottie, d’autant plus qu’elle doit aussi vivre son présent. Présent assez compliqué puisque son meilleur ami, Thomas, qu’elle n’a pas vu depuis 5 ans revient en ville et loge dans sa maison.

A l’image de Gottie, j’étais souvent dans l’incompréhension la plus totale concernant ces trous de verre. Mais j’ai aimé ce sentiment parce que j’étais sur le même pied d’égalité que notre héroïne. Ainsi, je me suis sentie plus proche de la jeune fille. Gottie est triste, tous les jours depuis la mort de son grand-père, mais je m’en suis aperçue assez tardivement, tout comme elle.  Elle tente de cacher ses sentiments à son entourage mais aussi à elle-même. Son histoire avec Jason la tourmente encore et des sentiments nouveaux commencent à naître pour Thomas. Gottie est dans une période difficile de l’adolescence. Elle est au stade de la vie, où on nous demande : « Tu veux faire quoi plus tard ? ». Et Gottie n’a pas encore les réponses.

Gottie est un personnage mystérieux. C’est une jeune fille secrète que j’ai pris plaisir à rencontrer. C’est surtout un personnage qui m’a beaucoup ému.


Ce roman est une très belle découverte. A travers des phénomènes étranges, il évoque des sujets difficiles et bouleversants. La manière dont l’auteure raconte son histoire est originale et sort des sentiers battus. La Racine carrée de l’été à un petit quelque chose de très particulier qui fait que vous ne devez pas passer à côté. C’est un roman plein d’émotions qui ne pourra pas laisser votre petit cœur indemne. Ce roman nous parle de choses réelles, d'émotions réelles avec sincérité. Aucune fioritures. Pas de supercherie. 
La vie. 

Ne vous laissez pas décourager par l’incompréhensibilité des trous de verres, faîtes comme Gottie continuez malgré tout. 

La racine carrée de l’été est un de ces romans que l’on regarde dans sa bibliothèque, le sourire aux lèvres en pensant à toutes les émotions que l’on a ressenties en découvrant l’histoire des personnages.

La couverture est tout simplement magnifique, tout comme l’intérieur du livre. C’est un très bel livre objet.


Merci à lecteurs.com pour cette très belle lecture ainsi qu'à Liredelivre ;) 


Commentaires

  1. Cela a l'air d'être une belle histoire, tu me donnes envie de la découvrir. :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu quelques avis négatifs mais tu me fais reconsidérer ce livre ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ces personnages qui dérangent...

Angélique Barberat : Fêtons ensemble la sortie de son nouveau roman ! ( Concours, Interview & cotillons)

Il est quatre fois Noël, Premier billet.