vendredi 8 juillet 2016

L'instant présent, Guillaume Musso

Afficher l'image d'origine
Guillaumemusso.com
Bonsoir à tous ! J'espère que vous allez bien ! 

Aujourd'hui, événement assez rare par ici puisque je vous poste une chronique négative ;( 



(Passage où je raconte ma vie). 
Pendant longtemps, Guillaume Musso et moi, avons vécu une belle histoire d'amour (à sens unique évidemment). J'attendais avec  impatience les sorties de ces nouveaux ouvrages et je partais toujours en quête de ses romans en grand format dans les vides greniers. Je suis même allée jusqu'à supplier mes parents (j'étais encore jeune à l'époque) de m'amener à une de ses dédicaces au Cultura de Bordeaux. Avec le temps, j'ai découvert de nombreux nouveaux auteurs, de nouvelles histoires qui m'ont peu à peu fait oublier cet auteur à succès. (Début de la chronique).Pour mon anniversaire, j'ai reçu L'instant présent, un de ses derniers romans. C'était alors une belle occasion de renouer avec mon vieil ami. Pendant les 90 premières pages, c'était comme si rien n'avait changé. Cette sensation fut éphémère.

L'idée de base du roman est intéressante, elle rappelle un petit peu le roman Le temps n'est rien d'Audrey Niffenegger (aussi adapté au cinéma avec Rachel McAdams <3 ). Arthur mène une vie paisible jusqu'au jour où son père lui lègue un phare à plusieurs conditions. La plus importante, Arthur ne la respectera pas. Malgré l'interdiction de son père, il va ouvrir la porte de la salle interdite...

Les premières pages se lisent ainsi assez vite, tant on est avide de découvrir le secret du phare. Le secret dévoilé, l'histoire perd de son intérêt. Elle s'essouffle et tourne en rond. Je n'ai pas du tout accroché avec Arthur Costello. Il m'a semblé antipathique, jaloux et colérique. J'ai quand même néanmoins beaucoup apprécié Sullivan. J'ai terminé ce roman sans grand intérêt, j'avais envie de connaître la fin par curiosité seulement. Puis par expérience, je sais que Guillaume Musso peut nous surprendre jusqu'à la toute dernière ligne alors j'avais espoir d'être surprise ! Avec L'instant présent, ce ne fut pas le cas. Au contraire, la fin a amplifié mon ressenti négatif sur cette histoire. Aucun rebondissement spectaculaire. «Tout ça, pour ça» est l'expression qui m'est venue après l'avoir refermé.

Afficher l'image d'origine
tennislegend.fr

Je suis déçue, je pense que j'attendais beaucoup trop de ce roman. Je deviens trop difficile désormais. C'est la première fois que je n'aime pas une histoire de cet auteur. Si jamais vous avez envie de le découvrir, je vous conseille l'incroyable roman, La fille de papier
L'écriture de Guillaume Musso reste toujours belle et fluide, ici c'est juste son histoire qui cloche.



Je lis actuellement "Les enfants de la Terre". Vous connaissez ? 
Bisous !!!