Revanche, Cat Clarke




Merci à Johanna pour ce prêt :D ! 

Cat Clarke adore jouer avec nous. Et elle y arrive avec talent. L'écriture de cette auteure est la même que dans les autres romans que j'ai pu lire d'elle, soit prenante et stressante. Mais elle est aussi tellement, tellement horrible. Dans Revanche, on découvre l'histoire d'une jeune fille, Jem, brisée par le suicide de son meilleur ami, Kay. Jem est amoureuse de Kay depuis le premier jour où elle l'a vu allongé dans le jardin d'en face ; malheureusement Kay ne peut partager les mêmes sentiments puisqu'il est gay. Mais malgré cela, ces deux-là sont inséparables jusqu'au jour où une vidéo filmant Kay dans une situation embarrassante avec un garçon est mise en ligne. Cette vidéo détruit Kay... Jem se promet alors de trouver les coupables et de se venger pour l'honneur de Kay.
Dans sa vengeance Jem, oublie qu'elle n'est pas toute seule à être bouleversé par la mort de ce jeune garçon, jadis plein de vie et adorable. J'ai trouvé Jem tellement, mais tellement égoïste. Ok, on comprend vraiment à quel point la perte de Kay l'a dévaste jour après jour parce que l'écriture de C.Clarke sait nous faire ressentir les émotions les plus fortes à tel point que j'ai failli pleurer à certains moments. Mais j'avais envie de lui dire : Jem HE HO, tu n'es pas TOUTE SEULE à souffrir. Au final, sa vengeance était plus pour elle que pour Kay. Cette vengeance lui permet seulement d'avancer sans Kay. Elle lui servait d'excuse. Mais comme on peut s'en douter, elle va en subir les conséquences. C'est vraiment rare que je n'aime pas un personnage principal, mais là avec Jem, je n'ai pas du tout accroché. Je lui en voulais de vouloir faire du mal aux gens qui l'aimaient et d'être si naïve. Jem devient quelqu'un dont Kay n'aurait probablement jamais été l'ami. Elle se prend à son propre piège et c'était si prévisible que c'est dommage.

«Ne fait pas toi même, ce que tu ne veux pas que l'on te fasse ». Jem aurait du écouter ce dicton.

Cat Clarke nous torture du début à la fin, surtout, surtout à la fin. D'accord, je m'attendais à une fin comme celle-ci parce que c'est Cat Clarke, mais au final je la trouve « facile », pénible et frustrante.
                       

J'aurais aimé autre chose. Une fois de plus, tout nous tombe dessus comme ça. En quelques lignes, tout est dévoilé.
Revanche est sûrement le dernier Cat Clarke que je lis, parce que jusqu'ici ces histoires m'ont torturé, énervé et parfois bouleversé mais surtout parce que même si elle arrive toujours à nous surprendre un peu, à force on sait déjà à quoi s'attendre à la fin et c'est lassant. 


C'est bientôt la rentrée. Alors BON COURAGE ! 
Vous lisez quoi en ce moment ? 
Le prochain article ne devrait pas tarder :) !

Commentaires

  1. Je n'ai lu que 2 Cat Clarke et sur les deux celui-ci, que j'ai adoré. L'autre, une déception. Mais c'est vrai que les écrits de Cat Clarke se ressemblent en soi et que donc, c'est assez prévisible... Je crois que c'est une des raisons pour lesquelles j'ai peur de lire d'autres romans d'elle ^^'

    RépondreSupprimer
  2. Ca. C'est. Fait.
    J'aime quand tu sors les griffes femme <3

    RépondreSupprimer
  3. Ha ha ha il me tardait de lire ton avis ;) Je ne reviendrais pas sur les mille et unes raisons qui font que je n'ai pas aimé ce livre! Et j'approuve tout ce tu as écrit :)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais que de nom mais je ne suis pas du tout tentée pour le coup ^^
    Et j'adoooore le gif final :D

    RépondreSupprimer
  5. Moi j'ai eu un gros coup de coeur pour ce livre !!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ces personnages qui dérangent...

Point final, William Lafleur

Bertrand et Lola et Lola ou l'apprentissage du bonheur, Angélique Barberat