La Cité des Ténèbres de Cassandra Clare.


576 pages. 

17 Euros. 

Clary, jeune fille de quinze ans, vit une adolescence ordinaire, accompagnée d'une mère un peu trop protectrice, de son oncle Luke ainsi que de son meilleur ami Simon. Seulement, en seulement quelques instants, son présent, son passé et son futur sont profondément bouleversés lorsqu'elle aperçoit lors d'une soirée, un garçon assassiné quelqu'un. Quelques jours, après la mère de Clary disparaît... Clary découvre alors, qu'elle n'est pas une Terrestre, bien au contraire, c'est une chasseuse d'ombre, vouée à un destin prodigieux.

Ce premier roman, commence dès les premières pages avec frénésie, actions et rebondissements. Cette énergie, est déployée dans tout le reste de l'histoire. L'histoire commence sur les chapeaux de roux, pour finir dans le même ton, pour mon plus grand bonheur. Elle nous prend en haleine dès les premières lignes et nous laisse bouché bée à la fin. Certes, j'ai parfois trouvé que tout allait un peu trop vite dans les révélations ( ou alors c'est parce que je l'ai lu trop vite ), et on se doute de beaucoup de choses qui se révèlent être exactes. Mais cela, ne m'a pas beaucoup, voire presque pas, dérangée, au contraire, il n'y a pas de longueur, de passage inutile ou ennuyeux. Non, nous sommes toujours sur le qui vive ! Cassandra Clare, nous amène dans son imagination avec une très grande facilité. L’univers des Chasseurs d'Ombres est complexe et original. Démons, créatures de la nuit, Chasseurs, sorcières, humains, dans la Cité des Ténèbres tous ces derniers sont présents et « cohabitent » les uns avec les autres. La découverte de ce monde se fait rapidement accompagné de Clary. Tout comme elle, on prend connaissance de cet univers à chaque page du roman.

Cette dernière est un personnage que j'ai beaucoup aimé. Elle est sensible avec un grand sens de l'humour, elle est courageuse, aimable et forte. Dans ce premier tome, sa vie est complètement bouleversée, mais elle ne s'apitoie pas sur son sort. Clary est une héroïne de quinze ans et malgré tout ce qui se passe autour d'elle, elle tombe amoureuse d'un chasseur des Ténèbres Jace. Celui-la, je l'ai vraiment adoré !
Tout comme Clary, il est doté d'un grand sens de l'humour, mais cela cache une profonde sensibilité. Jace, est courageux et aimant. Il m'a fait beaucoup rire. J'aime ses remarques sarcastiques et pleines d'ironies.
Simon, un Terrestre meilleur ami de Clary, m'a fait rire parfois lui aussi, mais Jace reste mon préféré.
Outre, un monde imaginaire et une quête, Cassandra Clare évoque la famille, qu'elle soit adoptive ou non, et l'importance que celle-ci a pour chaque être humain.

Ce premier tome, est en résumé un régal ! La fin, m'a subjugué vraiment. J'étais sous le choc et je le suis encore, je dois avouer. Je veux absolument la suiteeee !

Petit plus ! La saga est adaptée au cinéma, il sortira chez nous le 16 octobre 
2013. 
                       Jamie Campbell Bower sera Jace :) Et Lily Collins jouera Clary. 



Ps : Un grand merci à Laura, de L0raahBooks, pour cette très jolie bannière <3

Commentaires

  1. Je lirai les jumelles de H quand il me restera plus que cela à lire lol La cité des ténèbres à l'air pas du tout ta chronique est tentante ):)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis tellement contente que tu ais aimé !! Cette saga reste vraiment l'une de mes favorites, j'espère que t'auras l'occasion de la continuer très bientôt :)
    Je suis assez d'accord avec ton avis même si je ne me souviens pas avoir trouvé que tout allait trop vite et que j'avais été un peu agacée par Simon (mais bon dans les autres tomes ça va mieux ^^)
    Jolie chronique !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les cherche d'occasion les autres tomes :)
      Me tarde vraiment de lire la suite, et de voir le film aussi.
      Merci :)

      Supprimer
  3. Il faut que je le lise avant d'aller le voir au cinéma!! Merci pour ton avis :)

    RépondreSupprimer
  4. Cassandra Clare est une vrai déesse. J'ai lu aussi la préquelle de cette série, et je ne peux que te la conseiller. ;)
    Vraiment, cette auteur me bluff à chaque fois !

    RépondreSupprimer
  5. Oui, déjà il me faut la suite, que je veux absolument. Je l'ai trouvé d'occaz sur le Bon coin :). Je pense lire la préquelle après.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Point final, William Lafleur

Bertrand et Lola et Lola ou l'apprentissage du bonheur, Angélique Barberat

Nos étoiles Contraires de John Green.