La vie enfuie de Martha K, Angélique Barbérat

Bonjour, bonjour,


La première page s'ouvre... Notre vie ne possède alors plus aucune importance, c'est comme si elle s'enfuyait pour laisser celle de Martha nous envelopper avec une force et agréable douceur. Une fois de plus, les mots d'Angélique Barbérat nous emportent pour vivre un tourbillon d'émotions où parfois un seul regard suffit pour changer une vie. 

Martha frigorifiée se réveille seule à l'arrière d'un camion dans une aire d'autoroute. Rien ne l'accompagne excepté un rouge à lèvres. Cette jeune femme ignore où elle est. Elle ignore pourquoi elle est ici. En réalité, Martha ignore tout, jusqu'à sa propre vie. Sa mémoire s'est tout simplement enfuie. Martha va alors découvrir Martha Klein, épouse de Philippe et maman d'un petit Louis. Elle doit ré-apprendre à vivre dans une vie qu'elle ne connaît pas et dans laquelle elle ne parvient pas à se reconnaître. Martha est étrangère à sa propre vie. Pourquoi a-t-elle perdu la mémoire ? Que faisait-elle dans ce camion ? Que lui est-il arrivé cette matinée de janvier ? Qui est Martha Klein ? 

1, 2, 3 c'est parti pour un récit brillant, une histoire puissante où suspense et amour règnent magistralement. ..

Martha est perdue, désemparée mais dotée d'un grand courage si bien qu'elle tente de faire face et avance en admirant le lac d'Annecy ainsi que les orages. Aux côtés de Martha, nous avançons dans sa vie et nous découvrons des bribes de son passé (autant vous dire que lors de ces passages là il est impossible de refermer le roman). Son passé, son présent nous hypnotisent. J'ai vraiment essayé de ne pas lire trop vite le roman mais cela fut mission impossible ( Bonjour Tom ! ). La poésie ressentie à travers les mots de l'auteur est si belle qu'il est difficile de s'en détacher, Martha est si aimante qu'il est difficile de lui dire au revoir même pour quelques minutes. C'est un personnage avec ses défauts et ses faiblesses, mais c'est pour cela que nous, lecteurs, nous nous attachons à elle, parce que Martha pourrait être notre voisine ou bien notre amie. Les autres personnages sont à l'image de la jeune femme, ils sont réels. Un, en particulier vous chamboulera peut-être plus que les autres. Cependant, je ne vous en dirai pas plus sur lui ainsi que sur les autres personnages. Je vous laisse les découvrir et essayer de combler le vide qui vit en Martha. 

Soyez-sur d'une chose : Angélique Barbérat possède un don pour donner vie à des personnalités et des personnages authentiques et uniques. Surtout, surtout, surtout : l'auteure possède une plume incroyable pour écrire sur l'Amour avec un A majestueux et merveilleux. L'histoire de Martha Klein, donne envie de croire en l'espoir, de croire en l'amour, de croire et d'accepter ses choix. 
Merci pour cette histoire sans cliché, sans fausse note, pour cette histoire qui donne envie de rester au chaud sous sa couette afin d'en savourer toutes les notes. 




La vie enfuie de Martha K est une histoire qui donne envie de croire à la beauté de notre monde actuelle malgré tous ses obstacles. 

La vie enfuie de Martha K, ne laissera pas votre coeur indemne. 

SUSPENSE, SUSPICION, AMOUR : La vie enfuie de Martha K est un roman aux mille émotions. 


Liredelivre et moi-même avons lu cette histoire en LC ( j'ai un peu triché, parce que je ne parvenais pas à m'arrêter de lire ) et nous nous sommes creusés les meninges ! Résultat : Nous ne serons pas les prochaines Totally Spies ou les prochains Expert à Annecy. Nous attendons le prochain roman de Mme Barbérat avec impatience !  

Ps : Pour les amoureux de Bertrand et Lola, une surprise vous attend avec Martha <3 Ce passage a fait pétiller mon coeur de mille feux. 

Je vous remercie les éditions Michel Lafon pour ce bel envoi.
La chronique de Liredelivre


Commentaires

  1. Bon, il va vraiment falloir que je tente ça du coup, tu en dis tellement de bien que tu m'intrigues :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai commencé le livre, ton avis me donne encore plus de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  3. Ouuuh le genre de livre que je pourrais bien bien aimer aussi !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai un roman de cette auteure dans ma PAL, L'instant précis où les destins s'entremêlent, et même si ta chronique concerne un autre de ses romans, tu m'as donné envie de le lire !

    Sandy
    http://jenesaispointlire.fr

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Point final, William Lafleur

Ces personnages qui dérangent...

Bertrand et Lola et Lola ou l'apprentissage du bonheur, Angélique Barberat