Mes découvertes Escale du Livre Partie 2. (ROMANS).

HELLO ! 
Après les albums et petites bandes dessinées, place aux romans découvertes à l'Escale du livre de Bordeaux !  

Patrick Mc Spare 

Les romans de ce romancier, scénariste et dessinateurs de bandes dessinées m'intriguent énormément.  Je pense bien me laisser tenter très bientôt... 
En plus, les couvertures sont sublimes. 

Afficher l'image d'origine
Victor London, 
1867, Londres. Orphelin âgé de treize ans, Victor London endure la triste vie des quartiers miséreux et s’évade en rêvant aux aventures d’Oliver Twist, son héros préféré.

Quand de redoutables inconnus l’enlèvent, la réalité dépasse soudain la fiction.
Dans l’Angleterre Victorienne, sciences et techniques secrètes se confrontent à la sorcellerie. Otage d’une lutte sanglante, Victor va s’efforcer de survivre et croiser une galerie de personnages mystérieux… dont un autre Victor qui répond au nom de Hugo.
Le plus dangereux des voyages commence, pour Victor London.


Afficher l'image d'origineLa saga des Hauts Conteurs, tome 1 : La voix des Rois. Ecrit avec Olivier Peru 
Au XIIe siècle, les Haut-Conteurs, prestigieux aventuriers et troubadours portant la cape pourpre, parcourent les royaumes d'Europe en quête de mystères à éclaircir, d'histoires à collecter et à raconter. Leur quotidien se nourrit de la vérité cachée derrière la rumeur, les superstitions et les légendes. 
Ceux qui ont la chance de les entendre s'en souviennent toute leur vie. Les Conteurs possèdent la voix des rois, une voix dont ils usent comme d'un instrument magique. Mais ces éblouissants vagabonds ne chassent pas que des frissons. Dans le secret, ils recherchent les pages disparues d'un livre obscur, un ouvrage vieux comme le monde que certains croient écrit par le diable en personne.
Et ce livre, Roland un fils d'aubergiste que rien ne destine à l'aventure, pourrait bien en percer l'énigme. Car à treize ans, il devient le plus jeune garçon à poser la cape pourpre sur ses épaules et il semble tout désigné pour devenir le héros d'une grande histoire, une histoire de Haut-Conteur... 


J'ai également rencontré l'incroyable N.M.Zimmermann. 

Une très belle rencontre. J'ai aimé pouvoir papoter avec elle. Elle est passionnée. Elle aime ce qu'elle fait et sa bonne humeur donne envie d'acheter tout ces romans surtout si ces personnages sont aussi frais et pétillants qu'elle ! D'autant plus que certaines couvertures sont tout simplement géniales ! Je pense même que Le meilleur Pire collège de France sera le prochain cadeau d'anniversaire de ma petite cousine. 
   

                              

Dream Box, me fait grave, grave,grave, grave de l’œil !

Arkansas, 1979. Jeffrey McLaughan a neuf ans et il est déjà poursuivi par une terrible malédiction. 
Les ombres, la violence, son père après la guerre du Vietnam.
Il va grandir et nous le voyons évoluer entre ses démons, la femme qu'il apprendra à aimer, puis l'adolescent qui pourrait bien l'aider à finalement trouver la paix.

Pas vous ??? 

J'ai vraiment très envie de découvrir ses romans ! Et si vous voulez en savoir plus sur cette auteure, allez jeter un petit coup d’œil à son blog. Ces romans ont un succès fou chez les collégiens, CM1 et CM2. Alors si vous n'avez pas d'idées de cadeaux... :p 



LORRIS MURAIL

Murail, Murail... ce nom de famille ne m'étais pas inconnu. Si je vous dis Oh, Boy, peut-être que l'ampoule au dessus de votre tête va s'éclairer.... ET OUI ! Lorris Murrail est le frère de Marie-Aude Murail. Tout comme sa sœur, c'est lui aussi un grand écrivain pour la littérature de jeunesse. Et pour tout vous avouer, je suis tentée, désormais, par nombreux de ces livres. Notamment par sa saga Cornes d'Ivoire dont voici le résumé du premier tome. 

 À seize ans, Mari n'a connu que l'esclavage. Comme ses soeurs et ses frères blancs, elle use ses forces dans les plantations, sous le soleil impitoyable de l'Afirik. Mais elle partira, un jour. Elle le sait. Elle le veut. Alors, elle découvrira quelle malédiction s'est abattue sur le Septentrion et a fait de tous ceux de son peuple des Cornes d'Ivoire.

Afficher l'image d'origine Golem, un roman écrit à 6 mains. 

Incroyable ! Majid Badach, un des cancres de la redoutable 5e 6, a gagné un superbe ordinateur. Jean-Hugues, son prof de français, l'aide à se connecter. Devenu « Magic Berber » sur le Net, Majid joue en réseau avec son professeur jusqu'au jour ou leurs écrans sont envahis par Golem, un jeu inconnu. Le joueur y est invité à se fabriquer sa créature : son golem.
Mais plus Jean-Hugues et Majid progressent dans le jeu, plus il se passe des choses inquiétantes dans la cité des Quatre-Cents. Des fumées électriques sortent de nulle part, un monstre hante les caves et beaucoup trop de gens s'intéressent à l'ordinateur de Majid..



Comme avec N.M Zimmermann, j'ai eu la chance de pouvoir discuter avec lui. Discussions diverses et surtout très agréables à l'image de l'homme d'ailleurs. (Surtout lorsqu'on découvre que sa maison de campagne est dans un petit patelin que je connais très très bien). Je discutais avec Mr Murail de son amie Malika Ferdjoukh qui dédicaçait sur le stand d'en face. Nous parlions de son nouveau roman, Broadway Limited, je disais qu'il me faisait très très envie mais que je résistais à la tentation. Monsieur Lorris Murail m'a alors fait un merveilleux cadeau. Juste avant que Malika Ferdjoukh ne parte, il est parti me faire dédicacer le roman pour ensuite me l'offrir. 
Honnêtement, c'est une des plus belles intentions que je n'ai jamais reçue. Merci, merci, merci encore mille fois. J'ai d'ailleurs terminé ce roman aujourd'hui. C'est un coup de cœur. Vraiment. C'était différent, magnifique, dépaysant, drôle, touchant... BREF. Ma chronique arrive très très vite. 





Commentaires

  1. La couverture des Hauts-Conteurs est très belle ! Ces livres promettent de jolies découvertes. :)

    RépondreSupprimer
  2. Alors moi j'avoue, les couvertures des deux premiers me laissent totalement de marbre ^^
    En tous cas effectivement, joli cadeau :) Ce stage t'a réussie dis-donc !! :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ces personnages qui dérangent...

Point final, William Lafleur

Bertrand et Lola et Lola ou l'apprentissage du bonheur, Angélique Barberat