Animale de Victor Dixen.



Animale est le premier livre que j'ai reçu depuis que j'ai eu l'honneur et la chance de devenir Chroniqueuse pour Gallimard jeunesse ! J'ai sauté partout quand j'ai appris que j'étais retenue et j'ai encore sauté partout quand j'ai reçu Animale avec sa couverture toute blanche. Je l'ai commencé presque aussitôt et je l'ai également fini presque aussitôt. Vous l'aurez donc compris, j'ai aimé et passé un très agréable moment en compagnie de Blonde, notre héroïne.

Blonde, est orpheline, elle ne connaît ni son père ni sa mère et vit depuis son plus jeune âge au Couvent de Sainte Ursule. Cette jeune fille destinée à devenir une bonne sœur, est dotée d'une chevelure magnifique de la même couleur que l'or. Cependant, pour une raison mystérieuse, les sœurs l'affublent d'une paire de lunettes teintées et d'un châle. Blonde ne doit pas sortir lorsque que le soleil est dans le ciel et c'est une jeune fille qui est à souvent la tête dans les nuages. Blonde est seule. Mais tout cela est bouleversé, le jour où une mystérieuse lettre arrive entre les mains de Blonde. La jeune fille, est alors projetée dans une aventure périlleuse, en plein cœur de la légende de Boucle d'or et des Trois Ours.

En effet, ici Monsieur Dixen, re-visite à sa manière le conte enfantin de Boucle d'Or et les trois ours,et c'est un régal! Le comte prend une tournure que je n'aurai jamais imaginé lorsque que petite ma mère me le lisait avant que je ne parte dans les bras d'un célèbre Morphée.
L'histoire est originale, complexe, recherchée, cohérente, palpitante, stressante... Elle est selon moi très bien menée. L'histoire s’enchaîne dans un rythme effréné. A chaque nouveau chapitre, une révélation, qui parfois nous laisse bouché bée. J'adore les lettres, les témoignages, les pages de journal intime dans les romans et ici j'ai été parfaitement comblé !
Victor Dixen, ne passe pas par quatre chemin, élément qui m'a beaucoup plu. J'ai surtout aimé le personnage de Blonde, qui malgré tout ce qui lui arrive ( parce qu'il lui en arrive des choses, il faut le dire ) ne s’apitoie jamais sur son sort. Bien qu'elle n'ai connue que le couvent durant toute sa jeunesse, elle n'a pas peur de partir seule dans le monde extérieur. Ce qui lui arrive est là, point. Elle ne peut revenir en arrière, mais elle peut essayer d'arranger les choses, et c'est ce qu'elle tente de faire. Blonde, en plus de ses origines, découvre l'amour grâce à un jeune tailleur de pierre qui vient travailler au couvent. J'ai trouvé que sa relation avec Gaspard, malgré qu'elle soit peu détaillée au début, n'est pas niaise, au contraire, elle semble tout à fait convenir avec les mœurs de l’époque. En effet, avec Animale, nous faisons un bond dans le temps, nous ne sommes plus en 2013, mais dans une France tourmentée après la conquête et la déchéance Napoléonienne. L' étudiante en histoire que je suis, a beaucoup aimé cette période, j'ai aimé l'atmosphère crée par Dixen. Et puis outre l'époque, j'ai apprécié que pour une fois, un roman fantastique se passe chez nous, sur le sol Français. On peut ainsi s'immerger plus facilement et avec encore plus de plaisir dans l'histoire. 

L'écriture de Dixen est bien évidemment pour beaucoup, dans le fait que cette histoire m’aie autant plu. Son écriture est simple et précise. J'ai beaucoup aimé l'alternance des points de vues, de personnes, un coup le narrateur est omniscient
Victor Dixen, nous fait donc découvrir un aperçu de la vie en 1800, mais Dixen nous fait aussi voyager jusqu'en Italie ainsi qu'au Danemarck.

La romance dans Animale est très présente, puisque qu'en réalité c'est le point de départ de l'histoire. Avec Dixen, l'amour va outre les préjugés, les apparences et c'est beau. Le dicton « les apparences sont souvent trompeuses », n’apparaît que plus vrai sous la plume de Dixen.
Animale c'est une douloureuse et magnifique malédiction....
Une belle surprise. Jetez-vous dessus dés qu'il sera présent en librairie le 22 août !

Je remercie encore les éditions Gallimard Jeunesse, je suis honorée et ravie de faire partie de l'aventure des chroniqueurs :) !

Commentaires

  1. Tu m'as mis l'eau à la bouche !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré la nouvelle : Tambours dans la nuit, même s'il n'y avait pas de lien avec Boucle d'or ! J'ai hâte de lire ce livre :)

    RépondreSupprimer
  3. Je veux lire ce livre, c'est sûr et certain ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'ai encore plus envie de le lire maintenant !!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ces personnages qui dérangent...

Angélique Barberat : Fêtons ensemble la sortie de son nouveau roman ! ( Concours, Interview & cotillons)

Il est quatre fois Noël, Premier billet.