Je t'ai rêvé, Francesca Zappia


Collection R. 



Il arrive souvent qu’un livre nous surprenne au-delà de nos espoirs. C’est ce qui s’est passé avec Je t’ai rêvé. Etonnant, bluffant, émouvant, surprenant. Honnêtement, je ne pensais pas être autant subjuguée par cette histoire. Hier soir, je n’arrivais plus à m’arrêter de lire. A un moment donné, l’émotion était telle que les larmes me sont montées aux yeux. Je t’ai rêvé est un roman vraiment étrange, mais étrange positivement. C’est le genre de roman qui mérite peut-être une relecture parce que certains passages sont encore assez flous pour moi.

Je t’ai rêvé c’est l’histoire de la jeune adolescente Alex : une jeune adolescente malade. Mais elle n’est pas atteinte d’un cancer, non Alex a des hallucinations, car elle est schizophrène. Sa maladie a été détecté lorsqu’elle avait 7 ans, malgré cela elle essaie d’avoir une vie normale. Mais comment avoir une vie normale lorsqu'on ne parvient pas à distinguer le vrai du faux ? Alex essaie et je dois dire que cette jeune fille férue d’Histoire ne se débrouille pas mal. C’est une jeune fille déterminée et très intelligente. Elle est consciente de sa maladie mais refuse de gâcher sa vie à cause d’elle.

Le roman commence lorsque Alex rentre dans son nouveau lycée après avoir été expulsée de son ancien. Elle est contrainte de faire des travaux d’intérêts généraux dans ce nouveau lycée. Elle va alors rencontrer l’énigmatique Milles. Entre eux, le jeu du chat et de la souris commence. Milles est vraiment étrange. Mystérieux, timide… Mais qu’est-ce que l’on s’attache à lui ! Et nous ne sommes pas les seules ! Je vous CONSEILLE de faire sa connaissance ! Mais ce jeune homme n’est pas l’unique personnage attachant, on aime aussi la petite sœur d’Alex, Charlemagne ou Charlie pour les intimes. Mais revenons à nos moutons, Alex arrive dans ce nouveau lycée et certaines choses bizarres se déroulent. Mais ces choses sont-elles réelles ou uniquement dans la tête d’Alex ? Le doute s’installe et parfois les révélations font mal…

L’auteure parvient à traiter de la maladie d’Alex avec justesse. C’est un sujet délicat et peu abordé dans la littérature jeunesse. Mais attention, la maladie d’Alex n’est pas le sujet central du roman, loin de là. Le sujet principal c’est Alex. Et puisque sa maladie fait partie d’elle, forcément elle est présente. Mais Alex est unique tout comme Milles. Cette jeune fille m’a fait beaucoup rire mais elle m’a aussi beaucoup touché à de nombreuses reprises.

Ce roman est un petit coup de cœur. Je viens juste de m’en rendre compte, sa particularité faisant de lui sa force. C’est un livre qui marque et dont les personnages vont me manquer. Et je remercie la Librairie Marbot de Périgueux pour cette très très belle découverte.



Alex est devenue mon amie et Milles aussi.


La couverture est à l'image du roman, étrange et magnifique <3

Commentaires

  1. Oui, il a l'air magnifique, je le veux !! <3

    RépondreSupprimer
  2. Je sens que je ne vais pas tarder à craquer pour ce titre. Déjà qu'il était attirant avant, mais avec ton avis, il l'est encore plus :D

    RépondreSupprimer
  3. J'aimerais beaucoup le lire ! Merci pour cette jolie chronique !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien envie de le lire maintenant que je découvre ton avis! J'ai tendance à croire que Milles n'existe pas et qu'elle hallucine mais ce serait un peu prévisible (et décevant, il a l'air cool) vu la maladie d'Alex!! J'ai bien envie de connaitre ces révélations qui font mal!!

    RépondreSupprimer
  5. La couverture m'interpelle, j'ai bien envie d'en savoir plus et de faire la connaissance d'Alex...

    RépondreSupprimer
  6. Tu m'as juste trop fait rêver, je le veuuuuuuuux! En plus il envoie du pâté avec sa couverture ... * part regarder la couv VO* ... C'est la mêmeeeeeeeee!
    Voilà c'est tout. Je le wish, je le list, je lle wish-list!

    T'as vu t'as vu t'as vu! Jsuis en forme! C'est le froid ça m'entretient...

    OUHHHH MAIS IL NEIGE SUR TON BLOOOG haha

    RépondreSupprimer
  7. Hé bien, tu sais trouver les mots pour donner envie ! Je suis très curieuse de le lire du coup :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Point final, William Lafleur

Ces personnages qui dérangent...

Bertrand et Lola et Lola ou l'apprentissage du bonheur, Angélique Barberat