Sans prévenir de Matthew Crow

Sortie Gallimard Jeunesse du jour.
13.90 Euros

Une histoire émouvante mais parvenant à faire sourire à de nombreuses reprises. Émouvante, parce que c'est l'histoire d'une famille touchée par le cancer mais où les personnages parviennent à nous faire sourire. Francis, jeune garçon de 15 ans vit seul avec sa merveilleuse maman. Merveilleuse, car c'est à la fois, une maman et une amie. Elle est fière de sa réussite et surtout de ses enfants. Elle n'a pas toujours eu la vie facile, un horrible drame, un mari volage, un cancer... Mais elle garde la tête haute et sa grande répartie. Parce que je peux vous assurer que cette Julie n'a pas la langue dans sa poche et qu'elle ne se laisse pas faire. Surtout pas. Son mari part puis revient, pour repartir encore et encore... Bref, il n'est pas du tout présent.
Mais, Francis peut compter sur son grand frère, Chris. Ces deux-là ont une relation fraternelle très complice qui fait souvent chaud au cœur. Ils se disent tout et sont honnêtes l'un envers l'autre. Chris est le grand frère parfait, il sait être de bon conseil, il tente d'aider le mieux qu'il peut son petit frère atteint d'un cancer... Comme le titre l'exprime, cela arrive sans prévenir comme toujours. Ce malheur ne prévient que très rarement. Mais Francis et sa famille n'ont pas le choix. 

Francis doit quitter son lycée, sa maison pour l'hôpital. D'un naturel un peu maniaque et très réservé, Francis est un adolescent assez atypique et très loin d'être l'homme parfait, il est un peu niais et maladroit. Il adore lire, écouter la musique et le cinéma. Il ne veut pas aller à l'hôpital et surtout il culpabilise. Il s'en veut de faire vivre cela à ses proches. C'est un adolescent très sensible et cette sensibilité émeut très souvent. Francis sait que sa vie va changer mais il ignore que c'est surtout à cause de sa rencontre avec une fille. Et pas n'importe laquelle, c'est Amber, sa voisine de lit à l'hôpital. Amber, est un condensé de qualités et de défauts. Elle est colérique, un peu trop franche mais charmante, gentille avec les gens qu'elle aime et un brin excentrique. Amber souffre de bien des manières et ça nous fait mal.

Amber et Francis nous offrent des moments pleins de joie, de situations parfois loquaces et un peu naïves. On tombe un peu amoureux de ces deux-là. On s'y attache. À vrai dire on s'attache à tous les personnages de cette histoire excepté ceux qui n'ont pas beaucoup d’intérêt. On adore la folle grand -mère, on aimerait un grand frère comme Chris, avoir une maman aussi géniale que Julie, avoir un meilleur ami comme Francis, connaître une Amber, au moins une fois dans sa vie. 

On suit la vie de tous ces personnages porté par la voix de Francis. C'est lui qui raconte son histoire. L'auteur a avec merveille réussi à se mettre dans la peau d'un adolescent spécial de quinze ans. Son écriture est parfaite. On lit l'histoire avec avidité, tantôt avec le sourire aux lèvres, tantôt avec les larmes aux yeux. Le roman traite d'un sujet difficile, mais l'histoire ne vire pas au larmoyant ou au pathétique, jamais. Et c'est un coup de maître pour l'auteur.
Ce roman est une histoire pour tous les âges, pour tous les genres puisque c'est avant tout, certes une histoire sur le cancer, mais surtout une histoire merveilleuse sur la famille ainsi que l'histoire d'un premier et puissant amour. C'est un roman sur la vie. 

Je vous conseille d'allez à la rencontre de Francis, d'Ambre de Chris et de tous les autres. J'espère que ces personnages feront partie de votre famille le temps de votre lecture, tout comme cela le fut pour moi. C'était un privilège de faire leur rencontre.

À mon avis, la comparaison avec Nos étoiles contraires est presque inévitable mais je peux vous garantir que ces deux histoires sont différentes !

J'allais oubliais, la couverture est splendide et reflète magnifiquement bien l'histoire. 

Merci beaucoup aux éditions Gallimard pour ce petit bijoux !



Commentaires

  1. NAN MAIS CA VA HEIN! x) Je viens de lire une autre chronique qui m'a forcée à le mettre dans ma WL... Maintenant la tienne me force à l'acheter... MAIS JE RESISTERAI! Non mais! (enfin jusqu'au jour de paie quoi xD)

    RépondreSupprimer
  2. Plus j'en découvre sur ce roman et plus je lis d'avis, plus il devient irrésistible ! *-*

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ces personnages qui dérangent...

Angélique Barberat : Fêtons ensemble la sortie de son nouveau roman ! ( Concours, Interview & cotillons)

Il est quatre fois Noël, Premier billet.