Boys Don't Cry. Malorie Blackman.

Coup de Coeur. 
11.88 Euros

Dante, garçon de 17 ans attend impatiemment les résultats de son examen que le facteur doit lui apporter. La sonnerie retentit, Dante se précipite pour ouvrir. Cependant, ce n'est pas le facteur qui sonne à la porte, mais son ex-petite amie, Mélanie, accompagnée d'un bébé. Il n'a pas vu cette dernière depuis plus d'un an. Après une discussion gênée, Mélanie lâche la bombe ; Emma est la fille de Dante puis elle prend la fuite en abandonnant son bébé entre les mains d'un jeune homme perdu...

Dante jusqu'à l'arrivée inattendue d'Emma, vit seulement avec son père et son jeune frère Adam. Privés d'épouse et de mère, ces trois-là essayent de vivre. Dante est un élève studieux et peut être un peu surdoué. Il a obtenu une bourse pour aller à l'université, son avenir est tout programmé mais Emma change tout... Ce dernier, ne sait quoi penser. Il n'y croit pas. Pour lui, ce bébé pleurant au milieu de son salon n'est qu'un mauvais rêve. Il ne peut être papa et ne peut pas tirer un trait sur l'université. Emma doit partir. Pour lui, demain matin, tout redeviendra comme avant. Hélas, ses souhaits ne se réalisent pas et lui qui n'a jamais changé de couches, qui ne s'est jamais occupé d'un bébé, doit apprendre à être père à même pas 18 ans.
Cela se fait progressivement. Dante n'a pas d'autre choix de toute façon.

Cette petite fille bouleverse aussi la vie de son père et son frère. Adam apprend la nouvelle avec légèreté, il tombe de suite sous le charme de la petite Emma. Leur père, prend les choses en mains mais explique à un Dante sous le choc qu'il doit assumer ses responsabilités. 

En plein milieu de ce chamboulement familial, Adam reste égal à lui même. Chaleureux, tonton affectueux.
Adam est gay. Il l'accepte très bien et n'a pas honte de l'affirmer. Cependant, les gens ne sont pas tendres avec lui bien au contraire. Pour son frère c'est même juste une passade. Ce rejet d'autrui, ce combat injuste contre l’homosexualité engendre un drame dans cette famille, déjà affaiblie par la perte d'un être cher. Adam en est la victime. Cela m'a presque brisé le cœur, on se sent impuissant. Une vague d'émotion nous envahit. On est triste et on ne comprend pas. On est surtout en colère. Très en colère ! On ne sait que faire. Et puis c'est écrit d'une telle manière avec une telle plume que j'ai eu l'impression de faire partie de cette famille.
Mais Emma est là et malgré tout ce que sa présence implique, elle parvient à faire sourire cette famille. Elle change, Dante. Elle le fait grandir. Dante apprend à connaître son bébé, il apprend à l'aimer. Et bientôt, sa seule peur c'est qu'on lui enlève... Et si Mélanie revenait ?

On suit ainsi, l'histoire de Dante mais aussi celle de son jeune frère.
Chacun des deux frères doit donc surmonter une douloureuse étape. Une grande épreuve dans leur vie, chacune indélébile. Chacun tente d'aider l'autre. Leur relation est sincère, et réelle. Ils se lancent des piques, comme tout frères et sœurs, mais se soutiennent et tentent de ne pas laisser l'autre déclarer forfait. Leur relation, m'a émue. Leur relation paternelle est un peu plus complexe. Dante a l'impression que son père n'est jamais fier de lui et que l'arrivée d'Emma ne fait qu'aggraver la situation. Son père n'est pas démonstratif, ce n'est pas un sentimental un peu comme Dante d'ailleurs, mais c'est un père qui essaie de faire de ses deux garçons des personnes bien et heureuses. Il aime ses fils mais il est maladroit.
A la fin de ce beau roman, mes yeux brillaient. On referme cette histoire, on fait nos adieux à cette famille magnifique, et cela rend triste. Parce que mine de rien, on s'y attache très facilement à ces trois hommes et à cette charmante petite fille.
Le titre est merveilleusement bien choisi. Il est parfait. Boy's dont 'cry c'est une histoire entre hommes et cela change un peu. C'est une incroyable histoire sur la famille, sur l'apprentissage et sur l’homosexualité.
Ce roman c'est aussi un peu une leçon de vie, une leçon d'apprentissage. Une histoire sur le passage à l'age adulte. 


L'écriture de l'auteure est parfaite. J'étais déjà tombée sous le charme de son écriture dans la saga entre « Chiens et Loups », et ce roman confirme mon coup de cœur pour Mallory Blackman. Son écriture est simple mais elle décrit à la perfection les émotions des personnages. Avec, cette plume on parvient à s'évader. On parvient à entrer profondément dans l'histoire. Avec Boys Don't cry, les pages se tournent toutes seules. J'ai regretté d'avoir lu ce livre aussi rapidement, j'aurais voulu rester encore avec Dante, Adam et leur père. Ce livre est un beau coup de cœur, que je ne peux que vous conseiller.


L'avez-vous lu ? 

Commentaires

  1. Je l'avais adoré ♥ vraiment une belle lecture, tout comme entre chiens et loups !

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai adoré, il est touchant, émouvant, merveilleux <3

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique chronique. Il est dans ma PAL depuis des lustres, mais je n'ai plus qu'une envie : l'en sortir le plus vite possible <3

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai lu que de bons avis mais je ne me suis pas encore lancée ! ;-)
    C'est une histoire qui a l'air touchante en tout cas... à voir...

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connais pas du tout mais ça m'a l'air d'être une bonne petite écriture d'été!^^

    RépondreSupprimer
  6. Comme toi, j'avais adoré la saga "Entre chiens et loups", je suis sûre d'adoré celle-ci.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai adoré ce roman! Mais contrairement à beaucoup (dont toi), l'écriture de Malorie Blackman ne m'a pas subjugué. Elle est très fluide et agréable mais je ne l'ai pas trouvé spectaculaire. Quoi qu'il en soit Boys don't cry est une petite perle tout comme sa saga Entre chiens et loups.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ces personnages qui dérangent...

Angélique Barberat : Fêtons ensemble la sortie de son nouveau roman ! ( Concours, Interview & cotillons)

Il est quatre fois Noël, Premier billet.