Mes Chères études, témoignage de Laura D.

Mes chères études.
17 Euros
274 Page

Ce livre est un témoignage, c'est une histoire vraie. Laura, issue d'une famille modeste vient de décrocher le précieux baccalauréat. Amoureuse, il lui tarde de commencer sa première année de faculté. Ses parents ne vivant pas près de l'université, Laura afin de faciliter son futur apprentissage, décide de chercher un logement étudiant. Néanmoins, elle ne possède pas de bourse et son petit job lui permet pas cela. Son petit copain Manu lui propose alors de venir s'installer avec lui. Laura accepte et durant l'été travaille afin de gagner de l'argent pour sa première année universitaire. Elle continuera même de travailler la semaine pendant ses études.
Dès le début de l'année universitaire, les choses se dégradent.  Elle n'a pas assez d'argent et son copain ne le comprend pas. Les parents de ce dernier lui financent tout et Manu dépense son argent de poche dans les sorties... Cet argent lui est fourni en partie par Laura, puisque ce dernier lui demande de payer une très grande partie du loyer et exige que dorénavant chacun règle ses propres commissions. La situation empire, Laura ne sait plus comment joindre les deux bouts. Elle n'ose pas aller dans un foyer, ni aller aux restos du coeur. Par fierté peut-être ? Un jour, en surfant sur le net, elle découvre une publicité prônant la prostitution. Le cauchemar commence. 
Son choix peut paraître étrange et peut être paradoxale. Peut être choisit-elle cela, plutôt que de vivre dans un foyer, parce que la prostitution peut rester "secrête" et que Laura ne veut pas que l'on découvre ses problèmes financiers ? On ne sait pas. Mais une chose est certaine, Laura se lance dans quelque chose de dangereux. 

Au début, l'étudiante tente de se convaincre qu'elle ne vendra son corps qu'une seule fois. Une seule et unique. Hélas, le cercle vicieux est lancé. Cette méthode bien qu'horrible, lui permet de gagner de l'argent. Beaucoup d'argent en peu de temps. Et hélas, cet argent est nécessaire pour la survie de Laura, qui parfois ne parvient même pas à se nourrir. Sa santé en prend un coup, mais peu importe, pour elle, le plus important, ce sont ses études. Elle veut absolument réussir malgré tous les sacrifices que cela importe. Laura est persévérante et dotée selon moi d'un immense courage. Parce que... OUI ! Faut en avoir un sacré courage pour faire ce que Laura fait. Donner rendez-vous à des hommes inconnus sur le net, pour se faire payer en échange de pratiques sexuelles et une chose. Mais aller jusqu'au bout en est une autre. Faire ce que fait Laura, n'est pas la solution et elle le sait, surtout que cela est dangereux. Laura fera des rencontres étranges et effrayantes. Et, je dois dire que plus d'une fois j'ai eu peur pour elle. La prostitution sur Internet, est un acte isolé, généralement personne ne sait ou les prostitués vont, qui sont leurs clients, alors que dans la rue, certaines femmes veillent les unes sur les autres.
Quand Laura décrit ses rencontres, elle n'y va pas par quatre chemins. Elle narre les conséquences de ses actes, on suit ses émotions et ses sentiments. Elle se sent coupable, sale et honteuse.Elle décrit la réalité comme la cruauté de certains hommes. Certains passages sont crus mais Laura a décidé de raconter son histoire pour dénoncer ce phénomène. Cela nous révolte, on se dit que de nos jours, cela ne devrait pas exister, ou alors on devrait tout faire pour le dénoncer ou pour le faire disparaître. Les rendez-vous de Laura, s'accentuent et parfois sa double vie frôle de très près son autre vie. Cela est une de ses plus grandes peurs. En dépit, de tout cela, la jeune femme continue toujours de réviser, de travailler,sans relâche. Elle ne se plaint pas vraiment, elle tente juste de rester à la surface. Elle dénonce un phénomène que trop peu connu aujourd'hui alors qu'il existe bel et bien. Les dernières pages du livre sont consacrées à un reportage sur la prostitution étudiante. 

L'histoire de Laura est poignante et déchirante. Malgré ce gagne-pain, Laura parvient à trouver un homme qui l'aime. Leur relation est belle bien qu'étrange mais elle m'a beaucoup émue. Durant, toute ma lecture je me suis inquiétée pour cette étudiante. Va-t-elle survivre ? Ses parents vont-ils tout découvrir ? Sa relation avec son père est conflictuelle et douloureuse. Laura en souffre beaucoup mais encore une fois ne s'apitoie pas sur son sort. Ses parents, sont des personnes avec un salaire modeste, mais leurs revenus ne sont pas suffisants pour financer les études de leurs filles, sa mère tente de l'aider quelquefois, bien que Laura lui cache tout, en lui donnant des paniers-repas. Et puis, la question qui pèse tout au long de la lecture est la suivante : Laura va-t-elle réussir à s'en sortir ? On veut savoir, comment les choses vont se passer pour elle et on espère que du bonheur pour cette jeune fille forte, gentille et volontaire. 
 Son témoignage bouleverse, ne laisse pas indifférent et il fait prendre conscience de beaucoup, beaucoup de choses. Son témoignage est une dénonciation.

Concernant l'écriture, elle est fluide et agréable. Le roman se lit très vite.

En faisant des recherches sur le net, j'ai trouvé une interview de Laura. Il nous informe sur la nouvelle vie de cette dernière. Si vous, voulez lire ce livre, je vous conseille de regarder cet entretien après votre lecture.
Mes Chères études a aussi été adapté en film.



Commentaires

  1. J'avais lu le livre que j'avais apprécié et j'ai ensuite vu le film que je n'ai pas pu regarder jusqu'à la fin ! Par contre je vais aller de ce pas lire l'interview de Laura :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aimerai lire ce livre, j'aime les témoignages et celui-ci ne doit pas laisser indemne.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout, mais il me tente beaucoup !
    Je me le note, merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ces personnages qui dérangent...

Angélique Barberat : Fêtons ensemble la sortie de son nouveau roman ! ( Concours, Interview & cotillons)

Il est quatre fois Noël, Premier billet.